Le kigélia, qu'est ce que c'est ?

Le Kigélia africana, aussi connu sous le nom de l’arbre à saucisses, reçoit plusieurs dénominations en wolof, on l’appelle Dambolé, en bambara Sidiamba. Originaire d’Afrique du Sud,  de la Tanzanie, du Mozambique, il est présent dans d’autres pays d’Afrique en zones humides littoraux.

Par ailleurs, chez les lébous du Cap-Vert, les matrones utilisaient fréquemment la pulpe de ses fruits mûrs en décoction et en friction sur les seins des jeunes filles afin de les doter d’une poitrine avantageuse.  En médecine traditionnelle sénégalaise, l’écorce est employée dans les états épileptiques et les racines sont utilisées dans les traitements de la stérilité.

Comment l'utiliser ?

D’abord, le kigélia africana  s’utilise en poudre ou en huile dans l’industrie cosmétique. Ensuite,une utilisation du Kigélia aide à se débarrasser des ennuis liés à la sexualité : éjaculation précoce, azoospermie, dysfonctions érectiles, micro pénis. Puis, il a cette particularité d’augmenter la taille du sexe chez l’homme. Il booste aussi la performance sexuelle.

Chez les femmes, les composantes du fruit font preuve d’efficacité pour améliorer la fermeté et l’élasticité de la peau. Les fruits contiennent des stérols, des substances. La structure se rapproche de celles des hormones responsables de ce phénomène.  Le kigélia tonifie la poitrine et raffermit les muscles fessiers. Il renferme les mêmes propriétés que le fenugrec. En huile, il s'utilise en massage sur les zones souhaités, permettant d'obtenir des résultat satisfaisants à condition de l'intégrer dans une routine de soin corporel constante

Découvrez l'huile triple actions, à base de fenugrec, de kigelia et d'akpi